BonnePersonne.org    

Matériels évangéliques en français!      

Traités virtuels
  • BonnePersonne.com
  • BonnePersonne.net
  • Entretien avec Dieu
  • trouverDieu.com
  • Documents (français)
  • Le secret le mieux gardé
        de l'enfer
  • Vrai ou fausse conversion
  • Comment utiliser
        efficacement la loi
  • Les dix commandements
  • Livres (français)
  • La Voie du Maître
  • Pourquoi le christianisme?
  • Audio (mp3)
  • Le secret le mieux gardé
        de l'enfer
  • Vrai ou fausse conversion
  • Autres Documents
  • Résultats du sondage
  • Autres langues
  • Acheter traités évangéliques
  • Living Waters Canada
  • Liens (anglais)
  • Online Comic Tract
  • Are You a Good Person?
  • Way of the Master
  • Living Waters Canada
  • Living Waters USA
  • Ambassador's Alliance
  • School of Biblical Evangelism
  • Revival's Golden Key (pdf)
  • Other Languages
  • Contactez-nous
    info@BonnePersonne.org

    Traités évangéliques français
    Million du Quebec
    Billet d'un million du Québec
    (100 par paquet)

    Êtes-vous une bonne personne?
    Êtes-vous une bonne personne?
    (100 par paquet)

    Utiliser cette page
    comme page de démarrage
    Ajouter cette page
    à vos favoris
      Dites-le à un ami
    10 principes pour bien commencer
    10 PRINCIPES POUR BIEN COMMENCER

    Retour à la page d'accueil
    Se nourrir de la Parole l La Foi l Evangélisation l La Prière l Le Combat l La Communion Fraternelle l Actions de Grâce l Le Baptême d'eau l La dîme l Médiateur, Sectes, Athées, Sceptiques

    Introduction

    Devenir chrétien est l'événement le plus incroyable qui aura jamais lieu dans votre vie. Vous avez trouvé la paix avec votre Créateur. Vous avez trouvé la vie éternelle! Soyez-en certain - Dieu ne vous laissera jamais, ni ne vous abandonnera. Il vous a amené jusqu’ici et Il achèvera le merveilleux travail qu'Il a commencé en vous. Dieu connaît chacune de vos pensées, chacun de vos soucis et vos préoccupations les plus profondes.

    Regardons maintenant certaines de ces préoccupations potentielles. Commençons d’abord par la préoccupation fondamentale - avez-vous "l'assurance" de votre salut ? La Bible dit "d’affermir votre vocation et votre élection" (2 Pierre 1:10) ; passons donc en revue et vérifions quelques points, afin de nous assurer que vous êtes vraiment sauvé :


    1. Est-ce que vous êtes conscient que Dieu est devenu chair, dans la personne de Jésus Christ (1 Timothée 3:16) et qu'Il est mort pour les péchés du monde ?
    2. Êtes-vous venus au Sauveur parce que vous aviez péché ?
    3. Vous êtes-vous "repenti" (détourné de vos péchés) et avez-vous mis votre foi en Jésus ?
    4. Êtes-vous convaincu qu'Il a souffert et qu’Il est mort sur la croix, et qu'Il est ressuscité le troisième jour ?

    Dieu nous acquitte du Tribunal de la Justice Éternelle en raison du fait que Jésus Christ a payé notre dette. Nous sommes "justifiés" (rendu juste devant Dieu) par Sa mort de souffrance. La résurrection de Jésus Christ était le sceau de Dieu, approuvant que Son Sang précieux était suffisant pour payer la dette. Arrêtons-nous maintenant sur d’autres principes importants qui peuvent nous épargner beaucoup de souffrance.


    1. Se nourrir de la Parole – Alimentation Quotidienne

    Un bébé sain a un appétit sain. Si vous êtes vraiment "né" de l'Esprit de Dieu, vous aurez un appétit sain. La Bible dit, "désirez ardemment le lait pur de la Parole, afin qu’il vous fasse grandir en vue du salut" (1 Pierre 2:2 Bible Semeur). Alimentez-vous chaque jour sans faute. Job a dit, "je n’ai pas abandonné les commandements de Ses lèvres, j’ai fait plier ma volonté aux paroles de Sa bouche" (Job 23:12). Plus vous mangez, plus vous grandirez vite et moins vous aurez de bleus. Accélérez le processus et épargnez-vous des douleurs – faites le serment de lire la Parole de Dieu chaque jour, sans faute. Dites-vous, "Pas de Bible, pas de petit déjeuner. Pas de lecture, pas de nourriture." Soyez comme Job, faites passer votre Bible avant votre estomac. Si vous faites cela, Dieu promet que vous ressemblerez à un arbre fécond, fort et sain (voir le Psaume 1). Chaque jour, trouvez un lieu calme et imprégnez entièrement votre âme de la Parole de Dieu.

    Il se peut qu’il y ait des fois où vous parcourrez ses pages avec un grand enthousiasme, et d’autres où cela vous semblera sec et même ennuyeux. Mais la nourriture est bénéfique pour votre santé, que vous l’appréciez ou non. Quand vous étiez enfant, vous mangiez sans doute les desserts avec un grand enthousiasme. Mais les légumes n’étaient peut-être pas aussi passionnants. Normalement, vous avez probablement dû être encouragé à les manger en premier. Puis, comme vous deveniez plus mature, on vous a appris à vous discipliner vous-même pour manger des légumes, parce qu’ils vous seraient bénéfiques, même si à l’époque, ils ne vous semblaient pas agréables au goût.


    2. Foi –Les ascenseurs aussi peuvent vous lâcher

    Lorsqu’un jour, un jeune homme m’a dit, "j'ai beaucoup de mal à croire certaines choses dans la Bible," j'ai souri et j’ai demandé, "Comment vous appelez-vous ?" Quand il a dit, "Paul", j'ai négligemment répondu, "je ne vous crois pas." Il m'a regardé d’un air interrogateur. J’ai répété, "Comment vous appelez-vous ?" De nouveau il a dit, "Paul" et de nouveau j'ai répondu, "je ne vous crois pas." Puis j'ai demandé, "Où vivez-vous ?" Il a répondu et j'ai dit, "je ne le crois pas non plus." Vous auriez dû voir sa réaction. Il était fâché. J'ai dit, "Vous me semblez un peu troublé. Savez-vous pourquoi ? Vous êtes vexé parce que je n'ai pas cru ce que vous m'avez dit. Si vous me dites que votre nom est Paul et que je dise, 'je ne vous crois pas, ' cela signifie que je vous prends pour un menteur. Vous essayez de me tromper en me disant que votre nom est Paul, quand ce n'est pas vrai."
    Alors je lui ai dit que si lui, un simple homme, s'est senti insulté par mon manque de foi en sa parole, combien plus il insulte le Dieu Tout-puissant en refusant de croire Sa Parole. En agissant ainsi, il disait finalement que Dieu n’est pas digne de confiance - qu'Il est un menteur et un trompeur. La Bible dit, "Celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur" (1 Jean 5:10). Elle dit aussi, "Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule" (Hébreux 3:12). Martin Luther a dit, "Quelle plus grande insulte … peut-il y avoir envers Dieu que de ne pas croire Ses promesses."

    J'ai entendu des gens dire, "Mais j'ai juste beaucoup de mal à avoir foi en Dieu", sans comprendre ce qu’impliquent leurs paroles. Ce sont les mêmes personnes qui croient régulièrement les prévisions météorologiques, les journaux et qui confient leurs vies à un pilote qu’ils n'ont jamais vu, chaque fois qu'ils prennent l’avion. Nous exerçons la foi chaque jour. Nous avons confiance dans les freins de notre voiture. Nous avons confiance en nos livres d'histoire, nos livres de médecine et nous avons confiance dans les ascenseurs. Pourtant, les ascenseurs peuvent tomber en panne. Les livres d'histoire peuvent être faux. Les avions peuvent s'écraser. Combien plus devrions-nous avoir confiance dans les promesses sûres et vraies du Dieu tout-puissant ! Il ne nous fera jamais faux bond... si nous avons confiance en Lui.

    J’ai souvent entendu des cyniques dire, "la Bible est pleine d'erreurs." C’est vrai. La première erreur, ce fut quand l'homme rejeta Dieu ; et les Saintes Ecritures montrent des hommes et des femmes faisant la même erreur tragique à maintes reprises. C'est aussi plein de ce qui semble être des contradictions. Par exemple, les Ecritures Saintes nous disent que "rien n’est impossible à Dieu" (Luc 1:37). On nous dit qu'il n'y a rien que le Dieu Tout-puissant ne puisse faire.
    Pourtant on nous dit aussi qu'il est "impossible que Dieu mente" (Hébreux 6:18). Il y a donc quelque chose que Dieu ne puisse pas faire! Il y a "une erreur" évidente dans la Bible. La réponse à ce dilemme est à rechercher auprès du ver de terre.
    Savez-vous qu’il me serait impossible de manger des vers, bien que je l'aie vu faire ? J’ai vu une fois, à la TV, un homme beurrer son toast, puis verser dessus une boîte de vers vivants, bien gras, qui se tortillaient et étaient pleins de sang. Il a délicatement pris un couteau et une fourchette, a coupé un morceau de son sandwich mouvant et l'a mangé. Il m'a fait me sentir mal. C'était répugnant. La pensée de mâcher des vers froids et vivants est si répugnante, si dégoûtante; je peux franchement dire qu’il me serait impossible d’en manger, même si je l'aie vu faire. C'est si répugnant. J’utilise la force du mot « impossible » pour justifier mon affirmation.

    Mentir, tromper, porter un faux témoignage, etc., est si repoussant pour Dieu, si répugnant, et donc tellement étranger à Son caractère Saint ; les Ecritures Saintes utilisent sur la force du sens du mot "impossible" pour justifier l’affirmation. Il ne peut pas, ne pourrait pas et ne voudrait pas mentir.
    Cela signifie que dans un monde où nous sommes sans cesse déçus, nous pouvons totalement nous appuyer et compter sur Ses promesses et y placer notre confiance. Elles sont sûres, certaines, indiscutables, vraies, dignes de confiance, sérieuses, fidèles, inaltérables, fiables, fermes et une ancre pour l'âme. Autrement dit, vous pouvez vraiment les croire et pour cette raison, vous pouvez vous jeter, les yeux bandés et sans réserve dans Ses mains puissantes. Il ne vous fera jamais défaut.


    3. Evangélisation- Notre Tâche la plus sérieuse

    C’était vers la fin du mois de décembre 1996. Une famille nombreuse s'était réunie à Los Angeles pour l'occasion joyeuse de l’emballage des Cadeaux de Noël. C'était une grande famille, produit de deux mariages. Ils étaient si nombreux réunis cette nuit-là que cinq des enfants ont dormi dans le garage. C'était une structure aménagée, chauffée pendant la nuit froide par un chauffage électrique, qui était installé près de la porte.

    Aux premières heures du jour, le chauffage s’est brusquement enflammé, bloquant l'embrasure. En quelques secondes la pièce s’est transformée en un ‘enfer’ de flammes. Les frénétiques appels au secours ont révélé l’indicible terreur du moment. On pouvait entendre un des enfants crier, "je brûle!" Le père éperdu s'est en vain précipité dans les flammes pour essayer de sauver ses enfants bien-aimés. Il fut brûlé à 50%. Malheureusement, les cinq enfants sont tous morts brûlés. Ils sont morts parce que les barreaux d'acier aux fenêtres du garage ont empêché leur fuite. Il n’y avait qu’une seule porte, et elle était condamnée par les flammes.

    Revenons en arrière. Vous vous trouvez quelques minutes avant que le radiateur ne s’enflamme. Vous considérez à-travers l'obscurité la vue paisible des cinq jeunes enfants endormis. Vous savez que dans un instant la pièce va se transformer en un enfer et brûler la chair des enfants horrifiés. Pouvez-vous en toute bonne conscience vous éloigner ? Non! Vous devez les réveiller et les avertir afin qu’ils courent loin de ce piège mortel !

    Le monde dort paisiblement dans l'obscurité de son ignorance. Il y a seulement une Porte par laquelle ils peuvent échapper à la mort. Les barreaux d'acier du péché empêchent leur salut et appellent en même temps les feus de la Justice Éternelle. Combien le Jour du Jugement sera effrayant ! Les feux de la colère du Dieu Tout-puissant brûleront pour l'éternité. L'Église a été investie de la tâche de réveiller les gens avant que ce ne soit trop tard. Nous ne pouvons pas tourner le dos et nous éloigner avec suffisance. Pensez à la façon dont le père s'est précipité dans les flammes. Son amour n’a connu aucune limite et notre dévotion pour la sérieuse tâche dont Dieu nous a chargés sera directement proportionnelle à notre amour pour les perdus. Il n’y en a que quelques-uns qui se jettent la tête la première dans les flammes pour les avertir de fuir (Luc 10:2). S'il vous plaît soyez l’un d'entre eux. Nous n'avons vraiment pas d’autre choix. L'Apôtre Paul a dit, "Malheur à moi, si je ne prêche pas l'Évangile" (1 Corinthiens 9:16).

    C'était Charles Spurgeon, « le prince des prédicateurs », qui a dit ces mots, "N’avez-vous aucun désir que d'autres soient sauvés ? Alors vous n'êtes pas sauvé vous-même. Soyez-en certain !" Un Chrétien ne peut pas être indifférent au salut du monde. L'amour de Dieu en lui le motivera à aller chercher et sauver celui qui est perdu.

    Vous avez probablement un temps limité après votre conversion pour avoir un impact sur vos amis perdus et votre famille avec l'Évangile. Après le choc initial de votre conversion, ils vous mettront dans une petite boîte proprement enrubannée et vous tiendront à bout de bras. Donc il est important que vous mettiez à profit ce temps bref dont vous disposez, pendant que vous avez encore des oreilles. Voici quelques conseils qui vous épargneront beaucoup de chagrin. En tant que nouveau chrétien, j'ai commis des dégâts presque irréparables en agissant comme un taureau sauvage dans une exposition de cristal. J'ai forcé ma maman, mon papa et beaucoup de mes amis à prendre une « décision pour Christ ». J'étais sincère, zélé, plein d’amour, bienveillant et stupide. Je n'ai pas compris que le salut ne passe pas par la prise "d'une décision", mais par la repentance; or la repentance est un don de Dieu (2 Timothée 2:25). La Bible enseigne que personne ne peut venir au Fils à moins que Dieu "ne l’attire". Si vous êtes capable d'obtenir une décision mais qu’ils n'ont aucune conviction de péché, vous finirez à coup sûr avec un mort-né sur les mains.

    Dans mon "zèle dépourvu de connaissance" j'ai finalement inoculé ceux-là mêmes que j’essayais désespérément d’atteindre. Il n'y a rien de plus important à vos yeux que le salut de vos bien-aimés et vous ne voulez pas le gâcher. Si vous le faites, vous pourriez constater que vous n'avez pas de deuxième chance. Priez ardemment pour eux, en remerciant Dieu pour leur salut. Faites-leur voir votre foi. Faites-leur sentir votre bonté, votre amour véritable et votre douceur. Si vous n'avez jamais aidé pour la vaisselle, faites-le spontanément. Achetez des fleurs pour votre maman ou votre sœur. Offrez-leur des boîtes de bonbons quand ce n'est pas leur anniversaire. Mettez-vous à leur place. Vous savez que vous avez trouvé la vie éternelle. La Mort a perdu son aiguillon (son emprise) ! Votre joie est ineffable - mais pour eux, on vous a fait un lavage de cerveau. Vous êtes devenu membre d'une secte mystérieuse. Donc vos actions empreintes d'amour seront plus parlantes que dix mille sermons éloquents.

    C'est en raison de ces considérations que vous devez vous abstenir de toute confrontation verbale jusqu’à ce que vous ayez la connaissance qui guidera votre ardeur. Priez pour la sagesse et pour la sensibilité au temps de Dieu. Vous n’avez peut-être qu’un seul coup, tenez-en donc compte. Gardez votre sang-froid. Sinon, vous risquez de finir avec toute une vie de regrets. Croyez-moi. Il vaut mieux entendre un bien-aimé ou un ami proche dire, "parle-moi de ta foi en Jésus Christ," plutôt que, "Assis-toi, je veux te parler."

    Il est important que vous vous rendiez compte que nous devons partager notre foi avec les autres chaque fois que nous le pouvons. La Bible dit qu'il y a seulement deux moments où nous devons faire cela - "en toute occasion, favorable ou non" (2 Timothée 4:2). L'Apôtre Paul a plaidé pour que chacun prie pour son témoignage personnel. Il a dit, "... afin qu’il me soit donné, quand j’ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l’Evangile, pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j’en parle avec assurance comme je dois en parler." (Éphésiens 6:19-20).
    Rappelez-vous que vous avez la grave responsabilité de parler aux bien-aimés d’autres personnes. Souvent, quand vous ouvrez la bouche pour annoncer l'Évangile, vous pouvez être la réponse à la prière fervente d'un autre chrétien. Peut-être a-t-il crié à Dieu pour qu'Il emploie un témoin fidèle pour parler à sa maman bien-aimée ou à son papa, et que vous êtes la réponse à cette prière. Vous êtes ce témoin vrai et fidèle que Dieu veut employer.
    Ne perdez jamais de vue le monde et toutes ses douleurs. Gardez en mémoire la destinée de l'impie (du pécheur). Trop d'entre nous s'installent sur un banc d’église rembourré et deviennent introvertis. Notre monde devient un monastère sans murs. Nos amis sont enfermés seulement à ceux dans l'Église, quand Jésus était "l'ami de pécheurs." Prenez donc le temps de lier amitié avec eux dans l’intérêt de leur salut. Rappelez-vous que chaque personne qui meurt dans ses péchés a un rendez-vous avec le Juge de l'Univers. L'enfer ouvre large ses mâchoires épouvantables. Il n'y a pas de tâche plus sérieuse que celle d’annoncer la Bonne Nouvelle du Salut - travaillant avec Dieu pour l’éternel bien-être de l’humanité agonisante.



    4. La prière - "Attends une Minute."

    Il a été dit avec raison que Dieu répond toujours à la prière. Parfois Il dit, "Oui". Parfois Il dit, "Non". Parfois Il dit, "Attends une minute," et un jour pour Dieu est comme mille ans (2 Pierre 3:8). Cela signifie qu’une attente de 10 années correspond à 14 minutes et 24 secondes pour Dieu ; demandez donc avec foi, mais reposez-vous dans une patience pleinement paisible.

    Les sondages montrent que plus de 90 % des Américains prient chaque jour. Ils prient sans doute pour la santé, la richesse, le bonheur, etc. Ils prient également quand la grand-mère tombe malade et quand la grand-mère ne va pas mieux (ou meurt), beaucoup finissent désillusionnés et certains s’endurcissent. Et ce parce qu'ils ne comprennent pas ce que la Bible dit de la prière. Elle enseigne que le péché freinera l’action de Dieu bien qu’Il entende votre prière (Psaume 66:18). Elle enseigne, entre autres choses, que si nous prions en doutant, nous n'obtiendrons pas de réponse (Jean 1: 6-7).

    Voici comment être entendu.

    1. Prier avec foi (Hébreux 11: 6).
    2. Prier avec des mains innocentes et un cœur pur (Psaume 24:3-4).
    3. Faites des prières authentiques et sincères, plutôt que de vaines répétitions (Matthieu 6 : 7).
    4. Assurer que vous priez le Dieu révélé dans les Ecritures Saintes (Exode 20 : 3-6).

    Comment prier "avec foi " ? Quelqu'un m'a dit une fois, " Ray, vous êtes un homme d’une grande foi en Dieu," pensant qu’ils me donnaient un compliment. Ils ne le feraient pas si je vous dis, "je suis un homme d’une grande foi en mon docteur ? Le compliment revient au docteur. Si j'ai une grande foi en lui, cela signifie que je le vois comme étant un homme intègre, un homme d’une grande capacité - qu'il est digne de confiance. Je rends "gloire" à l'homme par ma foi en lui. La Bible dit qu'Abraham "ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’Il promet Il peut aussi l’accomplir" ( Romains 4: 20-21). Abraham était un homme d’une grande foi en Dieu. Souvenez-vous que ce n'est pas un compliment à Abraham. Il a simplement eu un aperçu de la capacité incroyable de Dieu, Son intégrité impeccable et Sa merveilleuse fidélité pour tenir chaque promesse qu'Il fait. Sa foi a rendu "gloire" au Dieu fidèle.

    En ce qui concerne Dieu, si vous appartenez à Jésus, vous êtes un VIP. Vous pouvez vous présenter avec assurance devant le trône de Grâce (Hébreux 4 : 16). Vous avez accès au Roi, parce que vous êtes le fils ou la fille du roi. Quand vous étiez enfant, deviez-vous vous mettre à plat ventre pour obtenir une réponse à vos besoins de la part de votre maman ou papa ? J'espère que non.

    Ainsi, quand vous priez, ne dites pas, "Oh Dieu, j'espère que Tu pourvoiras à mes besoins." A la place, dites quelque chose comme "Père, merci de ce que Tu tiens chacune de Tes Promesses. Ta Parole dit que Tu pourvoiras à tous mes besoins selon Ta richesse avec gloire, par Christ Jésus (Philippiens 4:19). Aussi, je Te remercie de ce que Tu feras telle chose pour ma famille. Je Te le demande dans le merveilleux nom de Jésus. Amen"

    C'était le grand missionnaire, Hudson Taylor, qui disait, « La puissance de la prière n'a jamais été exercée à sa pleine capacité. Si nous voulons voir la puissance divine agir au milieu de la faiblesse, l'échec et la déception, répondons au défi permanent de Dieu, ‘Invoquez-Moi et Je vous répondrai et Je vous montrerai des choses grandes et puissantes que vous ne connaissez pas’. »

    Comment obtenir "des mains innocentes et un cœur pur ?" Simplement en avouant vos péchés à Dieu, par Jésus Christ. Son sang purifie de tout péché (1 Jean 1: 7-9). Quand vous les avouez à Dieu par Jésus, Dieu ne pardonnera pas seulement chacun de vos péchés, Il promet d'oublier vos péchés (Hébreux 8 : 12). Il vous justifiera même, sur le fondement du sacrifice du Sauveur. Cela signifie qu'Il fera comme si vous n'aviez jamais péché en premier lieu. Il vous rendra pur à Ses yeux - sans péché. Il "purgera" même votre conscience, afin que vous n'ayez plus ce sentiment de culpabilité lié au fait que vous avez péché en premier lieu. C'est ce que je veux dire par "être justifié par la foi." C'est pourquoi vous avez besoin de vous imprégner de l'Ecriture Sainte - de lire les lettres aux églises et de voir les merveilleuses choses que Dieu a faites pour nous à la Croix de Calvaire. Si vous ne vous donnez pas la peine de lire le testament, vous n'aurez aucune idée de ce qui vous a été légué.

    Comment faire "des prières sincères et authentiques ?" Simplement en demeurant dans l'amour de Dieu. Si l’amour de Dieu est en vous, vous ne ferez jamais de prières hypocrites ou égoïstes. En fait, vous ne ferez pas de prières égoïstes, si vous avez un cœur d'amour. Quand votre vie de prière est agréable à Dieu, la Bible dit qu'Il vous le rendra ouvertement (Matthieu 6 : 6).

    Comment savez-vous que vous priez "le Dieu révélé dans l'Ecriture Sainte ?" Étudiez la Parole. N'acceptez pas le portrait de Dieu brossé par le monde, même s’il est naturellement attractif pour les gens. Une figure paternelle aimante et aimable, sans sens de justice ou de vérité attirent les pécheurs coupables. Songez aux coups de tonnerre et aux éclairs du Mont Sinaï. Fixez les regards sur Jésus à la croix du Calvaire – pendu, dans une agonie ineffable à cause de la Justice du Dieu Saint. De telles pensées ont tendance à bannir l'idolâtrie.


    5. Combat - Loue le Seigneur et Passe les Munitions

    Quand vous êtes devenu chrétien, vous avez directement mis les pieds dans la fournaise d'une bataille vielle de longue date. Vous avez un triple ennemi - le monde, la chair et le diable. Avant que vous ne soyez chrétien, vous avez descendu le courant avec les autres poissons morts. Mais maintenant, Dieu a mis Sa vie en vous et vous vous retrouverez nageant contre un courant triple. Regardons ces trois ennemis rebelles.

    D'abord, le monde. Quand la Bible parle "du monde" dans ce contexte, il se réfère au système coupable, rebelle, du monde. C'est le monde qui aime l'obscurité et déteste la lumière (Jean 3 : 20), qui est dirigé par le "dieu de ce Siècle" (2 Corinthiens 4 : 4) - "le prince de la puissance de l'air" (Éphésiens 2:2). La Bible dit que le Chrétien a échappé à la corruption qui est présente dans le monde à travers la convoitise. "La convoitise" est le désir illégitime et c’est le sang de la vie du monde - soit la soif du péché sexuel, du pouvoir, de l'argent, des biens matériels. La convoitise est un monstre qui ne sera jamais satisfait, alors ne l'alimentez pas. Il grandira encore et encore, jusqu’à ce qu'il pèse lourd sur vos épaules et la mort sera en vous - Jean 1:15.

    Il n'y a rien de mal avec le sexe, le pouvoir, l'argent, ou les biens matériels, mais quand ceux-ci deviennent prédominants à la vue de Dieu, la Bible appelle cela "l’idolâtrie" (Colossiens 3:5). On nous dit, "N’aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui... celui qui est ami du monde est ennemi de Dieu" (1 Jean 2:15, Jacques 4:4).

    Le deuxième ennemi est le diable. Comme nous l’avons vu, nous le connaissons comme "le dieu de ce Siècle." Il était votre père spirituel avant que vous n'ayez rejoint la famille de Dieu (Jean 8:44, Éphésiens 2:2). Jésus a appelé le diable un voleur, venu pour tuer, voler et détruire (Jean 10:10).

    Le moyen de le vaincre lui et ses démons est de s'assurer que vous êtes équipé de l'armure spirituelle de Dieu décrite dans Éphésiens 6:10-20. Devenez intimement familier avec cela. Dormez avec. Ne l’enlevez jamais. Attachez solidement l'épée à deux tranchants à votre main afin qu’elle ne vous échappe jamais. La raison de cela nous amène au troisième ennemi.

    Le troisième ennemi est ce que la Bible appelle "la chair". C'est votre nature coupable. Le champ de bataille est votre pensée.
    Si vous avez une pensée avide, vous serez attirés par le monde et tout son péché. La pensée est le panneau de configuration de traitement de données pour les yeux et les oreilles. C'est le centre de vos appétits. Tout péché trouve sa racine dans "le cœur" (Proverbes 4:23, Matthieu 15:19). Nous pensons avant que nous péchons. La faute se produit parce que nous ne réfléchissons pas avant de pécher. La Bible avertit que la convoitise précède le péché et le péché, quand il est conçu, conduit à la mort. Chaque jour de notre vie, nous avons un choix. Pécher ou ne pas pécher – telle est la question. La réponse à la question du péché se trouve dans la crainte de Dieu. Si vous ne craignez pas Dieu, vous pécherez selon le bon plaisir de votre cœur coupable.
    Avez-vous su que Dieu tue des gens ? Il a tué un homme parce qu'il n'a pas aimé ce qu'il a fait sexuellement (Genèse 38:10). Il a tué un homme et sa femme parce qu'ils ont dit juste un mensonge (Actes 5:1-11). La connaissance de la bonté de Dieu - Ses justes jugements contre le mal, doivent susciter la crainte de Dieu en nous et nous aider à ne pas nous livrer au péché.

    Si nous savons que l’œil du Seigneur est en tout lieu, contemplant le mal atterrir sur le bon, et qu'Il amènera chaque acte en jugement, nous vivrons en conséquence. Des pensées si importantes ont de la valeur, car "par la crainte du Seigneur, on se détourne du mal" (Proverbes 16:6).


    Jésus a dit, " Mes chers amis, je vous le dis: ne craignez pas ceux qui peuvent tuer le corps, mais qui n’ont pas le pouvoir de faire davantage. Savez-vous qui vous devez craindre? Je vais vous le dire: c’est celui qui, après la mort, a le pouvoir de vous jeter en enfer. Oui, je vous l’assure, c’est lui que vous devez craindre. " (Luc 12:4-5 Bible le Semeur)


    6. Communion fraternelle - Flottement du Papillon

    Priez pour savoir où vous réunir. Assurez-vous que l’église que vous allez appeler votre église nomme péché ce qui est péché. Croient-ils les promesses de Dieu ? Ont-ils de l’amour? Le pasteur traite-t-il sa femme avec respect ? Connaît-il bien la Bible ? A-t-il un cœur humble et un esprit doux ? Écoutez attentivement son enseignement. Il doit glorifier Dieu, magnifier Jésus et édifier le chrétien. Une preuve que vous êtes vraiment sauvé, c’est que vous aurez de l’amour pour les autres chrétiens (1 Jean 3:14). Vous voudrez être en communion avec eux. Le vieux proverbe « Qui se ressemble s’assemble » est vrai des chrétiens. Vous vous réunissez pour le partage du pain (la communion), pour l'enseignement de la Parole et pour la fraternité. Vous partagez les mêmes inspirations, illuminations, penchants, tentations, désirs, motivations et transpirations - vous travaillez ensemble pour la même chose, pour l'avancement du Royaume de Dieu sur la terre. C'est pourquoi vous allez à l'église – non pas parce que vous devez, mais parce que vous le voulez.

    Ne devenez pas "des papillons spirituels." Enracinez-vous. Si vous allez d’église en église, comment votre pasteur saura-t-il quel type d'alimentation vous digérez ? La Bible dit que votre berger aura des comptes à rendre à Dieu qui vous a confié à lui (Hébreux 13:17), faites-vous donc connaître de votre pasteur. Priez pour lui régulièrement. Priez aussi pour sa femme, sa famille et les anciens. Etre pasteur n'est pas une tâche facile. La plupart des personnes ne réalisent pas le nombre d'heures que nécessite la production d’un sermon frais chaque semaine. Ils n'apprécient pas le temps passé dans la prière et dans l'étude de la Parole. Si le pasteur fait la même plaisanterie deux fois, ou partage quelque chose qu'il a déjà partagé auparavant, souvenez-vous qu’il n’est qu’un humain. Donnez-lui donc beaucoup de grâce et rendez-lui un double honneur. Ne murmurez jamais contre lui. Si vous n'aimez pas ce qu'il a dit, priez pour cela, et confiez le dénouement à Dieu.

    Une fois, une femme fit circuler de graves commérages sur un pasteur local. Ce qu’il avait prétendument fait devint un fait notoire dans les environs. Elle s’est alors rendu compte que ce qu’elle avait entendu dire n'était pas vrai. Elle est allée bravement chez le pasteur, et lui a demandé pardon. Le pasteur lui a alors pardonné, mais lui a ensuite dit de placer un oreiller plein de plumes minuscules à un coin de la ville et lors de vents violents, de le vider en secouant les plumes. Puis il lui dit d'essayer de récupérer chaque plume. Il lui a expliqué que les dégâts étaient déjà faits. Elle avait détruit sa bonne réputation et essayer de réparer les dégâts équivalait à essayer de récupérer les plumes disperser par les vents forts.

    La Bible dit que la vie et la mort sont au pouvoir de la langue. Nous pouvons tuer ou rendre vivant quelque chose par nos mots. Les Ecritures Saintes révèlent aussi que Dieu déteste ceux qui causent la division parmi les frères (Proverbes 6:16). Priez avec le psalmiste, "Place un gardien O mon Dieu devant ma bouche; garde la porte de mes lèvres."

    Rappelez-vous le vieux proverbe, "celui qui médira avec vous médira de vous."


    7. Action de grâces – Agissez droitement

    Pour le chrétien, chaque jour devrait être un Jour d’action de grâces. Nous devrions même être reconnaissants au milieu des problèmes. L'Apôtre Paul a dit, "je suis comblé de joie au milieu de toutes nos tribulations" (2 Corinthiens 7:4). Il savait que Dieu dirigeait toutes choses pour son bien, même s’il passait par des épreuves (Romains 8:28).

    Vous passerez par des problèmes. Dieu veillera personnellement à ce que vous grandissiez en tant que chrétien. Il permettra les tempêtes, pour que vous vous enraciniez profondément dans le sol de Sa Parole. Nous prions plus au milieu des problèmes, mais il a été dit avec raison que vous verrez mieux à genoux, que debout sur la pointe des pieds.

    Un homme a une fois observé un papillon luttant pour sortir de son cocon. Dans le but de l’aider, il a pris une lame de rasoir et a soigneusement fendu le bord du cocon. Le papillon a esquivé le problème... et est mort sur-le-champ.
    C'est la voie de Dieu d'avoir la lutte du papillon. C'est la lutte qui permet à son petit cœur de battre plus vite, et ainsi d’envoyer le sang et la vie dans ses ailes. Les épreuves ont leur but. Elles nous font lutter - elles nous mettent à genoux. Ce sont les cocons dans lesquels nous nous trouvons souvent. C'est là que le sang plein de vie de notre foi en Dieu nous aide à déployer nos ailes.

    La foi et l'action de grâces sont des amis intimes. Si vous avez foi en Dieu, vous serez reconnaissant parce que vous savez que Sa main d'amour est sur vous, même si vous vous trouvez dans le repaire d'un lion. Cela vous donnera un sentiment profond de joie, et la joie est le baromètre de la profondeur de votre foi en Dieu. Laissez-moi vous donner un exemple. Imaginez que je vous dise que je vous donnerais un million de dollars si vous arrachez la dernière page de ce livret et que vous me l’expédiez par la poste. Bien sûr, vous ne croyez pas que je le ferais. Mais imaginez que vous le croyiez. Imaginez que vous ayez appris que plus de 1,000 personnes avaient envoyé la page et reçu chacune leur million de dollars – sans condition aucune. Plus fort encore, vous m'aviez en réalité appelé et je vous avais assuré personnellement que je tiendrais parole. Si vous m'avez cru, ne seriez-vous pas joyeux ? Si vous ne m'avez cru - aucune joie. La dose de joie que vous avez serait un baromètre mesurant votre foi en ma promesse.

    Nous avons tant de raisons d’être reconnaissant. Dieu nous a donné "un excès de promesses grandes et précieuses" qui sont "plus désirables que l'or." Faites-vous une grande faveur – croyez ces promesses, remerciez Dieu continuellement pour celles-ci et "laissez votre joie être complète."

    Un vieux fermier reçut un jour la visite d’un de ses parents, non chrétien. Après que le fermier ait incliné la tête et remercié Dieu pour le repas qu'ils étaient sur le point de prendre, l’homme s’est grossièrement exclamé, "Pourquoi avez-vous dit cela ? Il n'y a aucun Dieu. Nous vivons dans le siècle des Lumières." Le vieux fermier a souri et a dit, "Il n’y en a qu’un à la ferme qui ne remercie pas Dieu avant de manger." Le parent s’est redressé et a dit, "qui est cet homme éclairé ?" Et le fermier de répliquer tranquillement, "Mon cochon."


    8. Baptême D'eau - Aspergé ou Immergé ?

    La Bible dit, "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés …" (Actes 2:38). Il n'y a donc aucune question quant à savoir si vraiment vous devez être baptisé. Les vraies questions sont plutôt comment, quand et par qui ?

    Il semblerait également qu’il soit clair dans les Ecritures Saintes que ceux qui ont été baptisés, ont été entièrement immergés dans l'eau. En voici une raison :

    "Jean aussi baptisait à Enon, près de Salim, parce qu’il y avait là beaucoup d’eau" (Jean 3:23)
    Si Jean avait simplement aspergé les croyants, il aurait seulement eu besoin d'une tasse pleine d'eau.
    Le geôlier Philippien et sa famille ont été baptisés à minuit, dès qu'ils ont cru. Alors qu'attendez-vous ?
    Qui doit vous baptiser ? Il est clair dans l'Ecriture Sainte que d'autres chrétiens avaient le privilège, mais vérifiez avec votre pasteur; il peut vouloir l'honneur lui-même.


    9. La dîme. La Dernière Frontière

    On a dit une fois que le porte-monnaie est "la dernière frontière." C'est le dernier domaine à être conquis - la dernière chose qui vient à Dieu dans la reddition. Jésus a beaucoup parlé de l'argent. Il a dit que nous ne pouvons pas servir Dieu et Mammon (Matthieu 6:24). Le mot "mammon" était le mot araméen commun pour désigner la richesse, et qui est apparenté à un mot hébreu signifiant "ce en quoi on doit avoir confiance." Autrement dit, nous ne pouvons pas avoir confiance en Dieu et en l'argent. Soit c’est l'argent qui est notre source de vie, notre grand amour, notre joie, notre sentiment de sécurité, ce qui pourvoit à nos besoins – soit c’est Dieu.

    Quand vous ouvrez votre porte-monnaie, donnez généreusement et régulièrement à votre église locale. Un repère pour savoir combien vous devez donner peut être trouvé dans la "dîme" de l'Ancien Testament - 10 % de votre revenu. Que vous donniez ce pourcentage ou pas, assurez-vous que vous donnez quelque chose pour l’œuvre de Dieu (voir Malachie 3:8-10). Donnez parce que vous le voulez, pas par obligation. Dieu aime celui qui donne avec joie (2Corinthiens 9:7), donc apprenez à tenir votre argent d'une main lâche.


    10. Médiateur. Sectes, Athées, Sceptiques

    Si vous connaissez le Seigneur, rien n’ébranlera votre foi. Il est vrai que l'homme avec une expérience n'est pas à la merci d'un homme avec un argument. Prenez par exemple un petit garçon qui regarde un radiateur. Son père l'avertit que c'est chaud. L'enfant dit, "O.K. Je crois que c'est chaud." À ce niveau, il a une croyance intellectuelle que le radiateur est chaud. Quand son papa quitte la pièce, il se dit, "je me demande si c'est vraiment chaud ?" Il avance alors sa petite main et saisit la barre du radiateur avec ses doigts. A la seconde où sa chair brûle il arrête de croire que l'appareil de chauffage est chaud. Il sait maintenant que c'est chaud ! Il s'est déplacé du royaume "de la foi" à celui "de l’expérience".

    Vient alors un expert des radiateurs qui affirme, "Fils, j'ai eu une licence dans l'étude de la chaleur. L'appareil de chauffage n'est certainement pas chaud. Je peux vous le prouver." L'enfant dirait probablement, "M. l’Expert, je me moque du nombre de vos diplômes. Je sais que l'appareil de chauffage est chaud - je l'ai touché ! Je ne suis pas dans le royaume de la croyance; je suis dans le royaume de l'expérience. Au revoir."

    Si vous avez touché la chaude barre de l'amour de Dieu et de Son pardon, si l'Esprit Saint a "témoigné" que vous êtes un enfant de Dieu (Romains 8:16), si vous avez reçu l'Évangile avec "puissance, avec le Saint-Esprit et avec une pleine assurance" (1 Thessaloniciens 1:5), vous ne serez jamais troublé par un sceptique.

    Quand les sectes vous disent que vous devez professer le nom de Dieu pour être sauvé, que vous devez adorer un certain jour, qu’un ancien de leur église doit vous baptiser, ne vous affolez pas. Revenez simplement au Mode d'emploi. La Bible a toutes les réponses et les y rechercher vous fera grandir.

    Si vous vous sentez intimidés par des athées - si vous pensez que ce sont "des intellectuels", lisez le livre, « Comment faire rétrograder un Athée » (disponible en anglais seulement). Il vous montrera qu'ils sont l'opposé. Il vous instruira aussi sur comment vous pouvez prouver l'existence de Dieu et prouver aussi que "l'athée" n'existe pas.

    Finalement, le moyen d’éviter la blessure du sportif et la douleur est de vous maintenir en forme. Faites de l’exercice. L'Apôtre Paul a gardé la forme par l'exercice. Il a dit, "C’est pourquoi je m’efforce d’avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes" (Actes 24:16). Faites de même. Écoutez la voix de la conscience. C'est votre ami, pas votre ennemi. Rappelez-vous les paroles de Salomon :
    "Crains Dieu et observe Ses commandements. C’est là ce que doit tout homme. Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal." (Ecclésiaste 12:15-16).

    Gardez le Jour du Jugement dernier devant vos yeux. Ce Jour-là, vous serez heureux d’avoir cultivé une conscience sensible.

    Merci d’avoir pris le temps de lire ce livret. J'espère que les principes exposés dedans ont été utiles et que ce que vous avez appris à travers lui vous épargnera un jour quelque douleur.


    Ecrit par Ray Comfort

    Retour à la page d'accueil

    Lisez ces messages importants
    Le secret le mieux gardé de l'enfer

    Vrai ou fausse conversion

    Entretien avec Dieu
    Entretien avec Dieu

    trouverDieu.com
    trouverDieu.com

    Ajoutez un lien sur votre site Web
    Utilisez ce code:


    Pour afficher ce graphique:

    Êtes-vous une bonne personne?

    Ajoutez un lien sur votre site Web
    Utilisez ce code:


    Pour afficher ce graphique:

    Êtes-vous une bonne personne?

    Ajoutez un lien sur vore site Web
    Utilisez ce code:


    Pour afficher ce graphique:

    Entretien avec Dieu

    © 2012 BonnePersonne.org